Guy GWETH : nouveau représentant BVMW Bénin, Gabon, Cameroun et Togo

Guy GWETH : nouveau représentant BVMW Bénin, Gabon, Cameroun et Togo
Pourquoi j’ai accepté de représenter les PME allemandes en Afrique
 
Depuis le 1er janvier 2021, j’ai l’immense et exaltante responsabilité de diriger les bureaux extérieurs BVMW Benin, Kamerun, Gabun, Togo. Avec le concours de mes camarades du Centre africain de veille et d’intelligence économique, j’aurai pour mission d’être les yeux et les oreilles, le glaive et le bouclier des PME allemandes en Afrique en général et dans les quatre pays ci-dessus en particulier. Et inversement, pour une coopération germano-africaine mutuellement bénéfique.
 
Les PME constituent le moteur de l’économie allemande. Elles représentent plus de 99 % des entreprises du pays, produisent environ 60 % des emplois et contribuent à hauteur de 45 % à ses exportations. Spécialisées dans divers domaines étroitement imbriqués et réparties sur l’ensemble du territoire national, elles contribuent directement ou en tant que sous-traitants au succès du commerce extérieur du pays. En Afrique, leur réputation est inégalée, mélange de robustesse, d’innovation et de RSE.
 
Au 31 décembre 2020, plus de 70% des PME allemandes estimaient que leur situation commerciale était satisfaisante ou meilleure que prévu. 2/3 s’attendent toutefois à une récession macroéconomique en 2021. Outre les effets de la Covid-19, elles devront faire face à la dégradation de la conjoncture économique en Europe. Pour leur Fédération, l’heure est venue de monter en puissance sur les marchés africains en s’appuyant sur une solide expertise locale ayant en partage les valeurs allemandes.
 
J’ai accepté de représenter le German Mittelstand en Afrique parce qu’il porte en lui l’efficacité des circuits décisionnels courts et des processus de décision rapides dans un environnement marqué par la vitesse. Parce que les PME allemandes ont une capacité de résilience et d’anticipation telle qu’elles ont tout pour devenir championnes sur les marchés africains dans les 10 à 20 prochaines années. Parce que portées sur le long terme, leur enracinement dans les régions où elles sont établies ne pourra que contribuer durablement à l’émergence tant attendue de l’Afrique.
 
La confiance de BVMW trouve en nous une exigence digne de la German Mittelstand.

Laisser un commentaire