Crise du Cabo Delgado : les prévisions de Guy Gweth il y a 6 mois

Crise du Cabo Delgado : les prévisions de Guy Gweth il y a 6 mois

Dans une tribune rédigée publiée le 19 septembre 2021 sur le site du think tank français, Cercle K2, Guy Gweth attirait l’attention des firmes multinationales sur la crise du Cabo Delgado au Mozambique. Comme un revenez-y du Delta du Niger. Retour sur ses prévisions à 6 mois qui se coïncident avec la réalité.

Extraits :

« Le 13 août 2020, des Jihadistes ont pris possession du port stratégique de Mocimboa da Praia dans le nord mozambicain. Pauvre en infrastructures de base, mais riche en gaz, la région essuie une kyrielle d’attaques alors que Total a décidé d’y injecter 20 milliards USD pour un mégaprojet d’exploitation développé avec l’Américain ExxonMobil et l’Italien Eni. Ici, à plusieurs milliers de kilomètres de l’Hexagone, se joue la transition du groupe français vers un mix énergétique davantage gazier.

« Notre opinion est que si, en plus des deux géants américain et italien, Total sait entraîner avec lui d’autres groupes français de la taille de Bolloré, BNP, Société Générale ou Technip, pour faire du Mozambique une puissance gazière mondiale, alors il peut faire davantage que mobiliser l’armée mozambicaine pour protéger son personnel et ses installations. Total peut et doit faire plus dans son intérêt et dans l’intérêt du Mozambique afin que Cabo Delgado ne devienne pas le delta du Niger. »

Plus que jamais, c’est toute la région qui est exposée. Parce que les anciennes solutions ne marchent pas face aux problèmes du nouveau monde.

Relire la tribune ICI

La rédaction du CAVIE

 

Laisser un commentaire